Infos sur les deshumidificateurs


Les deshumidificateurs évitent la prolifération des mauvaises odeurs et des moisissures


Les deshumidificateurs d’air sont particulièrement indiqués pour une utilisation dans des locaux à humidité permanente comme les jardins d’hiver, les buanderies ou les saunas. Dans le cadre des travaux de réfection ou d’assèchement des bâtiments après construction, il est nécessaire d’utiliser des appareils mobiles, qui permettent en outre de réduire les coûts en énergie car la chaleur produite lors de ces travaux est redirigée dans l’air ambiant.

Infos sur les deshumidificateurs

… Fumée de tabac, pollens, poussière, microparticules en suspension... autant d’éléments qui saturent l’air que nous respirons. La qualité de l’air peut toutefois être considérablement améliorée au moyen de purificateurs d'air équipés de filtres HEPA, capables de purger l’air ambiant de ces éléments gênants. Autre aspect essentiel d’une atmosphère saine : la circulation de l’air. Une ventilation adaptée permet de renouveler agréablement l’air des pièces – sans besoin d’avoir recours à des vitesses d’écoulement de l’air trop élevées qui causent ce qu’on appelle communément des « courants d’air ». Pour être agréable, l’atmosphère doit également avoir un certain taux d’humidité. Les deshumidificateurs régulent et baissent, s'il y a lieu, l’hygrométrie dans la pièce. En hiver, par exemple, les deshumidificateurs augmentent le taux d’humidité de l’air pour plus de confort …

… Qu’entend-on par « humidité ambiante » ? L’humidité ambiante existe sous deux formes : absolue et relative. L’humidité absolue de l’air désigne la quantité de vapeur d’eau contenue dans 1 kg d’air ; elle est indiquée en grammes. L’humidité relative de l’air (h.r.) représente le pourcentage de vapeur d’eau présente dans l’air. 100 % h.r. correspond à la quantité maximale de vapeur que l’air est en mesure d’absorber. Une atmosphère agréable à vivre correspond à un niveau d’humidité relative de 45 %-55 % …

…Un air ambiant trop humide cause des dégâts et des pertes de valeur. Dans les caves, les buanderies, les saunas ou les piscines, le taux d’humidité de l’air se situe bien au-delà de la valeur idéale (de 45 % - 55 % h.r.). Dans de telles conditions, les objets entreposés dans ces locaux tout comme la structure même des bâtiments peuvent se détériorer. L’apparition de moisissures est l’une des nombreuses manifestations d’un taux d’humidité trop élevé. Les papiers peints se décollent, les meubles en bois gonflent, …


Dégradation des bâtiments sous l’effet d’une humidité trop importante : l’enduit de façade s’effrite, les papiers peints se décollent, la moisissure fait son apparition. Un remède : le deshumidificateur

Un air ambiant trop humide à la maison ou au bureau peut vite donner naissance à une odeur de renfermé ou, dans le pire des cas, causer l’apparition de moisissures sur les murs. Ce phénomène se manifeste surtout dans les pièces comme les buanderies, les jardins d’hiver qui contiennent de nombreuses plantes et la cuisine. Pour y remédier, il est nécessaire d’aérer fréquemment. C’est en hiver ou dans les caves, par exemple, que tout devient plus problématique. Dans ce cas, une solution fiable et simple est d’avoir recours aux deshumidificateurs qui existent en différentes puissances en fonction de la superficie et des conditions climatiques des pièces. Les appareils fixes peuvent être montés au mur pour une utilisation en environnement humide tandis que les appareils mobiles sont employés en premier lieu sur les chantiers pour sécher les nouvelles constructions ou assainir les lieux après un dégât des eaux. L’appareil le plus économique, même s’il n’est pas le plus puissant, est le deshumidificateur à cristaux de chlorure de calcium, dont le rôle est de capturer l’humidité. La façon la plus efficace de déshumidifier l’air ambiant est d’utiliser un deshumidificateur à condenseur équipé d’un hygrostat. Cet appareil refroidit l’air qu’il aspire pour en extraire, par condensation, la vapeur d’eau qui s’accumule dans le réservoir. Le froid est produit selon un principe similaire, comme dans un réfrigérateur. D’ailleurs, comme pour les réfrigérateurs, le refroidissement de l’air s’accompagne d’une production de chaleur. Dans le cas des deshumidificateurs, cette chaleur est reconduite dans la pièce. Cette méthode de déshumidification ne peut être employée à des températures au dessous de 5-10 °C. En deçà de 10 °C, il est nécessaire d’utiliser un deshumidificateur à adsorption. Son principe de fonctionnement est le suivant : l’air humide est conduit vers un dessiccateur solide ou liquide qui en absorbe l’humidité. Les deshumidificateurs à adsorption permettent en outre de réaliser un assèchement de l’air ne possédant plus qu’une humidité relative inférieure à 30 %. Les deshumidificateurs hautes performances sont utilisés par exemple dans les saunas, les piscines et les spas pour éviter que l’énorme quantité d’air humide ne s’attaque à la structure des bâtiments. Les derniers deshumidificateurs en date rejettent dans l’air ambiant l’air chaud produit pendant le processus de déshumidification. Ce recyclage de l’air chaud permet de réduire efficacement les coûts énergétiques. Les collections d’art, musées, bibliothèques, archives et salles de serveurs renferment des objets précieux et/ou sensibles pour lesquels une atmosphère à humidité constante est indispensable. Dans ces cas de figure, l’humidité de l’air est contrôlée simultanément par un deshumidificateur et un humidificateur. Ainsi, il est possible à toute heure de profiter d’une atmosphère constante idéale.

Dans cette catégorie, vous trouverez des informations sur les deshumidificateurs d’air, deshumidificateur


Hotline :

+33 (0)3 90 29 48 12

lundi - jeudi : 8h00 - 17h30

vendredi : 8h00 - 17h00

E-Mail :

info@trotec24.fr